mardi 21 octobre 2008

Avancées du clavier

Tout d'abord j'ai enfin fini de feutrer le clavier !

J'ai aussi décidé d'apporter quelques modifications à celui-ci.

Tout d'abord j'ai rajouté à la fin de chaque marche du coté de la pointe de balance un petit filet erable-wenge-erable et un petit morceau de cocobolo. Cela dans un simple but esthétique.

J'ai ensuite réalisé une gorge au niveau de la marche en elle même qui recevra un morceau d'os !

Comme on peut aussi le voir j'ai arrondi chaque bords des touches afin d'avoir une clavier plus agréable au touché mais aussi plus sympa à l'œil !

Et pour finir j'ai décollé les feintes afin de les réduire en largeur, celle-ci sont de nouveau prêtes a être recollées !

La suite bientôt !




































































































9 commentaires:

£aurianne a dit…

superbe mon ange, ça ne fait qu'augmenter la légerté du clavier à mon goût. difficile, mais sois fier du résultat toi je le suis de toi...

Jean-Pierre a dit…

Bonjour Joris,

Qu'est-ce qui va arrêter la course de la touche ?
Le chapiteau ou la caisse ?

Bartkowski Joris a dit…

bonjour jean pierre,

C'est le chapiteau qui arrétera la course, il me semble d'ailleur que cela doit toujours étre ainsi aprés je ne sais pas.

Je suis d'ailleur en train de le faire bientot de nouvelle photos donc !

Jean-Pierre a dit…

C'est la solution "française".
Sur les italiens, en général, c'est la planche frontale du chassis du clavier qui, muni de drap, arrête la course de la touche. On règle le "dip" (enfoncement) en mettant plus ou moins de drap.
Mais dans votre clavier, il semble que la planche avant du chassis soit très en retrait, et les touches sont comme en suspension vers l'avant, d'où la nécessité de la solution alla francese !

Bartkowski Joris a dit…

Merci beaucoup pour ces précisions, en effet je viens de remarquer dans mon livre de hubbard la méme chose que ce que vous dites !Je n'avais pas fais attention.

j'avais volontairement reculé le dip, pour avoir un effet de touches "flottantes" et légéres :)

Anonyme a dit…

Bravo encore Joris !

je vais pour ma part bientôt dépasser le stade des plans (enfin !!!!)
encore un peu de matos à acheter. et puis du bois pour le fond.

comment as tu fait les frontons des touches ? ou bien les as tu achetés ?

Arnaud

Anonyme a dit…

Bravo encore joris !

je vais pour ma part bientôt dépasser le stade des plans (enfin !!!!)

encore un peu de matos à acheter et puis du bois pour le fond.

Comment as tu fait les frontons de tes touches ? ou bien les as tu achetés ?

bon courage pour la suite.

Arnaud

Jean-Pierre a dit…

Ben alors joris, il en est où ce projet ?

Bartkowski Joris a dit…

Bonjour jean pierre !

ahh la grande question, alors la table est assemblée et mise a épaisseur à grands coups de varlope.

il reste donc à coller les différentes piéces (dont la rosace qui est quasiment terminée !) le chevalet et barages.

concernant les sautereaux, je n'avance pas trop car je ne sais pas comment fixer mon resort au corps du sautereau, des idées ?

et enfin pour le clavier, j'ai collé les baguettes de buis au niveau des marches, et j'attaque le poncage des touches. Dés que j'ai refait le plein de papier abrasif, la clavier va se terminer, il ne reste que cela et un dernier équilibrage afin de le finir.

ensuite viendra donc la finition et le cordage. Pour la caisse protectrice, je ne m'y suis pas encore penché!

je n'ai pas put avancer beaucoup car travaillant dans mon garage avec des températures de 0° c'est vraiment trop contraignant, de plus je suis en train de faire une commande pour un manche de guitare parrallélement au clavecin et a mes autres projets de lutherie.

D'ailleur, peut étre une viole de gambe en perspective pour le futur, et pourquoi pas un petit goerman taskin en double clavier :)

bonne soirée !