mardi 10 juin 2008


Le débitage des éclisses, placage du sommier et du frontispice et enfin l'avancée du clavier.


Tout d'abord, j'ai décidé de replaquer le sommier en noyer afin de trancher avec le reste des couleur du clavecin, de plus j'ai choisis de mettre les fibres perpendiculairement a la forme élancée du clavecin afin de casser la fuite des ligne vers la pointe.

Concernant le frontispice (dont la photo ne rend malheureusement pas justice au placage) j'ai choisis un placage de loupe de frêne olivier dont la couleur ocre et beige et en parfaite harmonie avec les tons du clavecin, j'ai choisis d'incruster deux petit losanges d'abalone de nouvelle zélande , ceux ci viendront plus tard "fermer" l'inscription que sera dessinée, comme deux point en quelque sorte. Enfin un petit filet au bas du frontispice en palissandre des indes vient souligner le tout, en haut siégera plus tard une petit moulure.

Concernant les éclisses, j'ai enfin put les débiter dans une grande planche d'épicéa français. La partie visible a l'intérieur du clavecin (au dessus de la table d'harmonie) a été plaqué en érable ondé, les volutes venant sur les cotés du clavier on elle aussi été découpées et plaquées. Sur la photo on peut voir l'éclisse de l'échine celle courbe le joue et enfin la pointe qui a déjà été collée.

Concernant le clavier maintenant, il a été découpé, et les marches ont commencé d'être plaqué en cocobolo (palissandre mexicain). On peut voir que l'équilibrage des touches de va pas être une mince affaire !
Le prochaine étape sera la collage des feintes et enfin la finition du placages des marches !














3 commentaires:

Jean-Pierre a dit…

Pourquoi l'équilibrage des touches serait-il difficile ?
Compte-tenu du rapport avant/arrière au niveau de la pointe de balancement, cela est plus facile que sur un franco-flamand.
Et en évidant la partie avant, c'est facilement réalisé !

Bartkowski Joris a dit…

Eh bien le clavier étant en contreplaqué, c'est extrémement difficil a travailler, en effet les colles utilisées dans celui-ci désafutent sans cesse les outils !

Poune a dit…

je vais passer pour un plouc parmi tt ces amateurs de lutheries et clavecin avec vos mots compliqués que nous commun des mortels nous ne pigeons pas! ^^
mais je voulais quand même te dire que tu es un grand malade! (mais ça je l'ai su à la minute de notre 1ère rencontres!) mais je voulais surtt te dire que tu as beaucoup de talent et d'ambitions et que j'espère sincèrement que tu atteindra tes objectifs
a+ (a non c'est vrai t'aime pas!)
bye alors
je t'embrasse